Prières

Voici quelques prières qui ont la même source d'inspiration que le parcours de méditation de l'alliance.

Là où nous allons ... de la chair à l'esprit

Confidence  ... foi et solitude de l'apôtre

Marie, fille de Dieu ... le credo de celle qui a cru

Veille de rencontre  ... attente

Toute mon histoire  ... infiniment petit dans l'infiniment grand

Credo de Pierre  ... inspiré des discours de Pierre

La belle profession de foi  ... credo chanté sur un choral de la Passion
Celui-ci est mon Fils bien-aimé  ... pour le Baptême du Christ, la transfiguration


Là où nous allons

 Il nous faut passer de la chair à l'esprit ! 

Sais-tu mon âme, où nous allons
quand nous délaissons le confort de nos demeures
pour entrer dans la maison du Père de la vie ?

Dans cette demeure-là,
bien plus que dans les nôtres,
tu te découvriras à la fois fragile et protégée :
 

tu te découvriras infiniment plus vulnérable
et pourtant jamais  blessée

tu te découvriras infiniment plus exposée
et pourtant jamais abusée

tu te découvriras infiniment plus tendre
et pourtant jamais écrasée

tu te découvriras infiniment plus faible
et pourtant jamais force

tu te découvriras infiniment plus assoiffée
et pourtant jamais dans le besoin

Sais-tu mon âme, où nous allons
quand nous quittons les détours de nos chemins
pour suivre les traces du Maître de la vie ?

Sur ce chemin-là,
bien plus encore que sur les nôtres,
tu seras à la fois fidèle et épanouie :

tu seras infiniment plus dépendante
et pourtant jamais contrainte,

tu seras infiniment plus petite
et pourtant jamais perdue,

tu seras infiniment plus unique
et pourtant jamais seule,

tu seras infiniment plus personnelle
et pourtant jamais incomprise,

tu seras infiniment plus insignifiante
et pourtant jamais inutile.

Sais-tu, mon âme, où nous allons
quand nous abandonnons les illusions de nos rêves
pour goûter à l'ivresse du Souffle de la vie ?

Dans cette fête-là,
bien plus encore que dans les nôtres,
tu te sentiras vive et sereine :

tu te sentiras infiniment plus surprise
et pourtant jamais effrayée,

tu te sentiras infiniment plus sensible
et pourtant jamais déçue,

tu te sentiras infiniment plus recueillie
et pourtant jamais distante,

tu te sentiras infiniment plus donnée
et pourtant jamais déchirée,

tu te sentiras infiniment plus unie
et pourtant jamais confondue.

Souviens-toi, mon âme, que le Père a envoyé son Fils
verser pour nous le vin du Royaume
qui donne l'ivresse d'en haut.

Il souhaite vivement que sans attendre,
nous entraînions toute chair
sur le chemin qui conduit à la vie.

 Prières

Confidence

Rencontre, confidence, confiance, attachement, fidélité, ... foi et solitude de l'apôtre

Une confidence me fait vivre
et je ne sais plus remonter le fil par lequel elle est venue jusqu'à moi
pour en retrouver la source.

 La confidence la voici :
Jésus, le juif, fils de David,
est le Fils unique du Dieu vivant.
Celui qui le rencontre
peut obtenir la pardon de ses fautes
et entrer dans la vie éternelle.

Poussé par l'espérance inimaginable qu'elle ouvre,
j'en ai parlé autour de moi ...
jusqu'au jour où certains m'ont demandé les preuves qu'il en était bien ainsi.
Mais d'une confidence, il n'y a pas de preuve.
Elle est le signe d'une rencontre
et l'invitation à en faire une autre.
Elle ne se transmet pas par explication :
elle est un témoignage.
Je n'ai donc pu convaincre mes amis.

Puis j'en ai parlé à mes enfants
comme d'un héritage précieux
qu'il ne faut pas perdre.
Mais un jour ils m'ont demandé
si cette confidence permettait l'épanouissement,
si elle rendait heureux en amour,
si dans cette société difficile
elle conduisait facilement à un emploi.

Mais cette confidence ne supprime pas le chemin à parcourir,
elle en éclaire seulement le sens.
De l'avoir reçue ne donne pas de droit spécial
et de n'avoir pas reconnu Jésus n'écarte pas nécessairement de son esprit.

Devant le peu d'utilité immédiate,
mes enfants sont partis
sans que je sache
s'ils avaient reçu la fameuse confidence
ou s'ils avaient envie de la recevoir.
Ils m'ont laissé le coeur meurtri
de ne pas pouvoir transmettre à coup sûr
le secret qui s'est glissé en moi.

Dans le silence des discussions
et le délaissement de mes proches,
une lumière a mystérieusement éclairé l'origine de ma foi
en me rappelant ce que Jésus lui-même a dit :
"Ce n'est pas la chair et le sang qui t'ont révélé cela".
Et mon coeur s'est rempli de joie à la pensée que l'Eternel s'était penché un jour sur moi.

Ainsi donc, me voici parmi les privilégiés
qui savent par avance
que le Christ est le Fils de Dieu.

Aussi, pour ne pas l'oublier,
pour que cette certitude du pardon et de la vie éternelle
imprègne mes gestes tout au long de la journée,
je me dis chaque matin ce que j'ai appris :
Jésus, le fils de David,
est le Fils du Dieu vivant.
Il a été conçu du Saint-Esprit.
Il est né de la Vierge Marie.
Il a souffert sous Ponce-Pilate.
Il est mort et a été enseveli.
Il est ressuscité - les Apôtres l'ont vu -
Il reviendra dans la gloire
pour juger les vivants et les morts.
Il sera le Roi de tous les hommes,
toutes nations unies.

De cette confidence, je veux souffrir et aimer.
De cette confidence, je veux vivre et mourir.

 Prières

Marie, fille de Dieu

 

“Bienheureuse celle qui a cru.”
Mais que pouvait-elle croire au juste pour qsu’elle mérite ce compliment ?

 Dans la synagogue, Marie entendait lire les Ecritures, elle en retenait des passages, apprenait les psaumes par coeur. Elle devait connaître l’histoire du peuple d'Israël, comment il avait été sauvé par Dieu,...

 Elle se répétait peut-être ceci :

Je crois au Dieu de nos pères Abraham, Isaac et Jacob
Il est le seul vrai Dieu, il n’y en a pas d’autre,
c’est lui qui donne la vie,
à Lui appartiennent les cieux, la terre et tout ce qui s'y trouve,
Il a fait sortir Israël d’Egypte.

Je crois qu’il enverra son messager
qui sera un enfant premier-né d'
Israël.
Il occupera le siège de David.
Il sera grand,
il guérira les sourds et les aveugles,
il soulagera les pauvres et les opprimés.
Il souffrira beaucoup pour les péchés des multitudes,
mais Dieu le délivrera et fera de lui la lumière des nations.

 J'observe la loi, signe de l’alliance.
J’espère la nouvelle alliance,
quand Dieu inscrira sa loi dans nos coeurs,

quand nous serons purifiés de nos péchés,

quand tous les peuples viendront à Jérusalem

pour adorer le seul vrai Dieu.

 Puis un Jour, vint l’ange Gabriel qui fit l’annonce à Marie.
Elle lui répondit : “Voici la servante du Seigneur, qu’il me soit fait selon ta parole”.

Et le Verbe s’est fait chair et il a habité parmi nous.

 Prières

                                                                       

 

Veille de rencontre …

 

Pour Thérèse, le 12/9/2004. Elle allait bientôt partir.
Ayant lu cette prière, elle la montra à son mari et à sa fille qui étaient auprès d'elle.


Seigneur,
viens vite,
je n’en peux plus.
Mon corps s’en va en lambeaux.

Si au moins, pour tromper mon attente,
je pouvais m’approcher de toi,
comme Marie-Madeleine
 !
Je mettrais quelques gouttes de parfum sur ton pied.
Je sentirais aussi la trace du clou.
Cela me rappellerait l’exclamation de Thomas
 :
«
 Mon Seigneur et mon Dieu ! »

Cela me ferait patienter !
Car je suis à bout
 !
Mon corps s’en va en lambeaux.
Ma langue sèche dans ma bouche.
Parfois je ne peux même plus parler à mes proches, mes amis
 !

Mais peut-être penses-tu à autre chose pour moi.
Alors laisse-moi m’approcher de toi pendant que tu parles à tes amis.
Laisse-moi seulement toucher la manche de ton vêtement.
Un frisson me parcourra.
Il me fera penser que, bientôt, tu te retourneras et me regarderas
 !

Cela me ferait patienter !
Car je suis à bout
 !
Mon corps s’en va en lambeaux.
Parfois je ne peux même plus manger un bout de pain ou boire un verre d’eau
 !

Mais peut-être penses-tu à autre chose pour moi.
Alors fais que mon cœur devienne brûlant dans ma poitrine
comme cela s’est passé pour les disciples d’Emmaüs quand tu as expliqué les Ecritures.
Cela me rappellera les nombreuses fois où j’ai reçu ton pain.


Et cela me fera patienter
 !
Car je suis à bout
 !
Mon corps s’en va en lambeaux.
Ma tête s’alourdit.
Parfois même je ne sais plus mettre deux idées ensemble
 !

Il ne me reste que la parole de saint Jean,
la dernière dans les Ecritures,
celle qui n’a pas de suite
ou plutôt celle dont la suite se trouve déjà de l’autre côté.

Les mots suivants seront ceux que tu diras pour moi toute seule :
                «
 Thérèse, … »

Je les attends, ces mots-là !
Et, les attendant, je répète avec saint Jean :
«
 L’Esprit et l’épouse disent : “Viens, Seigneur Jésus” »
Oui, viens Seigneur Jésus
 !
Reviens
 !
Reviens vite
 !

 Prières

Que toute mon histoire ...

En pensant à l’Esprit Saint

qui est l’union du Père et du Fils,
qui unit l’homme à Dieu,
qui unit l’infiniment petit à l’infiniment grand !

 

Que toute mon importance soit comme un grain de sable
dans le vent de ton esprit qui façonne les dunes au bord des plages du repos.

Que tout mon ouvrage soit comme une simple pierre que tu puisses utiliser
pour édifier la maison du Père où il faut préparer beaucoup de places.

Que toute ma joie soit comme une gouttelette de pluie surprise
dans les rayons du soleil qui dessine un arc-en-ciel pour tous les peuples de la terre.

Que toute ma pureté soit comme un infime cristal de neige
dans l'éclatant manteau dont tu couvres les hauteurs où tu nous dis de monter.

Que tout mon cri soit comme un chant d'oiseau
dans le souffle puissant par lequel tu réjouis le choeur des anges et des saints.

Que toute ma souffrance soit comme une goutte de sang
dans le fleuve de miséricorde par lequel tu rafraîchis le monde.

Que toute mon histoire soit comme un brin de laine
dans les doigts de Dieu qui tissent pour toi la tunique sans couture,

toi le Fils du Dieu vivant !

 Prières

 

Le Credo de Pierre

Comme si nous entendions Pierre prendre la parole, d'après ce qu'il nous dit dans ses lettres et d'après ce que Luc nous rapporte dans les Actes.

            TU ES PIERRE, ET SUR CETTE PIERRE, JE BÂTIRAI MON EGLISE.

 1.         Fils d'Israël j'ai cru au Dieu puissant, l'unique Dieu de l'univers.
C'est lui qui a fait le ciel et la terre, pour les donner à ses enfants.

2.         Puis j'ai suivi Jésus de Nazareth. Certains ont dit :  il est prophète.
Pour moi, il est le Fils du Dieu vivant. Il est venu pour nous sauver.

 3.         Par nos fautes, Il fut condamné à mort. On l'a cloué sur une croix.
Le Père l'a ressuscité des morts.  Il est monté auprès de Dieu.

 4.         Il a répandu sur nous l'Esprit Saint, pour annoncer son évangile.
Qui croit en Lui ne verra pas la mort. Il recevra la vie de Dieu.

5.         Aujourd'hui, ne fermez pas votre coeur, repentez-vous de vos péchés.
Vous serez baptisés au nom du Père, au nom du Fils et de l'Esprit.

 Prières

 

La belle profession de Foi

 

Ce texte a été écrit en 2010, l’année où les évêques de Belgique avaient invité à la réflexion sur la foi
en publiant «
La belle profession de foi ».
Vous pouvez les partitions en la (A) et en sol (G) sur le site des Douze.
Pour écouter le choral, il vaut mieux prendre un disque de la Passion et prendre la pièce 28.
Ceci est un échantillon musical sans paroles

Dieu le Père tout-puissant Tu as préparé au ciel

un royaume où nous pourrons vivre avec toi pour toujours.

L’univers est un berceau que l’Esprit remplit de vie.

Nous y sommes homme et femme sur les chemins de l’amour.

 

Jésus-Christ le Fils Unique, né de la vierge Marie,

a souffert de nos péchés, est remonté près de Dieu.

Il rassemble les nations et les bénis de son Père.

Ils seront un seul peuple éternellement en paix.


 Prières

 

Celui-ci est mon Fils bien-aimé


Ce texte a été écrit pour le Baptême du Christ.
L'épisode de la Transfiguration s'y adjoint naturellement.
Une troisième situation s'est ajoutée avec le message fait à Marie.
Une mélodie permet de chanter cette parole mystérieuse.
On peut trouver la partition
complète ou réduite sur le site des Douze.




1.       L'ange l'avait dit à Marie :
L'enfant qui va naître sera grand.
Il sera le Fils du Très-Haut.
Sur Lui viendra une voix qui dira :

CELUI-CI EST MON FILS BIEN-AIME,
EN LUI J'AI MIS TOUT MON AMOUR,
ECOUTEZ-LE !  ECOUTEZ-LE !

2.       Quand Jean-Baptiste vit Jésus
et le baptisa dans le Jourdain,
il reconnut l'Agneau de Dieu.
Survint alors une voix qui disait :

3.       Jésus avant de nous quitter
prit avec Lui Pierre, Jacques et Jean.
Il fut pour eux transfiguré.
D'en haut revint une voix qui disait :


 Prières




prie1742
1743