Directoire - Le cabriolet - garnisseur - Fernelmont

Aller au contenu

Menu principal

Directoire

Historique > Les styles > Francais

Style Directoir

 
 
 

Le style Directoire s'étend de la Révolution de 1789 à l'établissement du Premier Empire (1804, Sacre de Napoléon 1er).

En réalité, le gouvernement du Directoire n'a duré que de 1795 à 1799. II y a à cette époque une rupture très marquée dans les techniques de fabrication du meuble, car la règlementation très stricte à laquelle étaient soumis ébénistes, menuisiers, bronziers, etc, disparaît, du fait de l'abolition des corporations en 1792.

De plus la clientèle aristocratique n'existe plus et de ce fait, le meuble se simplifie  

Matériaux et techniques
 
Le meuble est en bois massif. L'appauvrissement économique entraîne la suppression des placages et marqueteries en bois exotiques et l'utilisation des bronzes.
On remplace cette technique par l'incrustation de bois clairs (citronnier) ou foncés (ébène), ou bien par la simple peinture des motifs décoratifs.  

Structure et décors
 
Les formes géométriques, lignes droites, courbes pures, sont les seules admises. Les motifs décoratifs sont encore très variés et beaucoup d'entre eux répondent à une mode éphémère.

- Le losange incrusté ou peint orne le plus souvent les panneaux. II est aussi      employé pour les dés de raccordement qui dissimulent les assemblages.

- La palmette(1) est utilisée en bandeaux, en frises, en appliques, en guise de        chapiteau, pour les dossiers ajourés des sièges.

C'est l'ornement le plus caractéristique du style.
Des animaux réels ou chimériques tels : le cygne, le griffon(9), le serpent, le sphinx, sont utilisés surtout dans les piétements des meubles et les consoles d'accotoirs des sièges.
Certains événements politiques mettent à la mode des motifs particuliers :
- Emblèmes révolutionnaires(2) : mains unies, symbole de fraternité; triangle avec un oeil, symbole de clairvoyance; bonnet phrygien; arbre de la liberté; pics; lances, etc, - Les motifs égyptiens : la Campagne d’Egypte (1799) introduit dans l'art décoratif la mode des scarabées, lotus, pyramides, cariatides, sphinx, etc. Après le 18 Brumaire 1799, le formulaire décoratif se charge :
- attributs du guerrier romain,
- trophée, panoplie, faisceaux, hache de licteur, glaives croisés.

Le Directoire (1795) mettra à la mode les symboliques :

- Femme symbolisant la fortune, la renommée.  

Types de meubles


1 / Les sièges  

Ce sont les pièces du mobilier qui sont les plus caractéristiques du style et qui ont donné lieu aux créations les plus originales et les plus nombreuses. Les piétements sont de section carrée et les pieds postérieurs sont généralement recourbés vers l’extérieur en forme de sabre. On dit aussi dans ce cas pieds «à l'étrusque». Les pieds antérieurs sont en fuseaux allongés, en fuseaux tournés et bagués, ou en gaine.

a) La chaise à dossier ajouré. Le dossier rembourré disparaît presque totalement. Une très grande variété de dossiers ajourés existe. Tout le formulaire décoratif du style a été utilisé dans ce type de dossier :

- simples croisillons,
- carrés dressés sur une pointe,
- grilles découpées,
- réseaux de cordes écartées par des disques
- palmettes : une grande palmette, plusieurs palmettes, décors géométriques de palmettes,
- lyres(3),
- sabliers schématiques,
- trépieds,
- amphores,
- sphinx affrontés.

  
b) La chaise à dossier enroulé(4) est une innovation du style. La traverse supérieure est enroulée en crosse. Cette traverse est reliée au siège par un motif ajouré.

c) La chaise à dossier en hémicycle. La traverse supérieure débordant les montants est concave. Elle est située à la hauteur du dos de la personne assise. Le décor de cette traverse est en général très soigné, II peut être sculpté, incrusté ou peint. Par exemple, une scène imitant les vases grecs est peinte à l'intérieur d'un losange.

d) Chaise dont le dossier comporte une poignée. Le style Directoire a créé deux types de dossiers qu'on peut facilement empoigner pour les déplacer :
- la traverse supérieure de la chaise est creusée en forme de main,
- une pièce de bois tourné est située au-dessus de la traverse.

e) La chaise gondole(5) est le seul siège confortable de l'époque. Elle tient lieu de fauteuil. Il est bas, possède un dossier arrondi, très enveloppant, qui vient s'arrêter en pente douce jusqu'à la ceinture et sert d'accotoirs.

f) La chaise Curule(6) est un siège imité de l'Antiquité romaine. Le piètement est en X; une traverse en balustre réunit les deux X. L'X peut revêtir la forme d'une corne d'abondance, d'un serpent, etc.

Les fauteuils :
Tous les sièges confortables (bergères, marquises, etc,) disparaissent. Les fauteuils sont peu confortables et assez exceptionnels. Se sont des sièges identiques aux chaises que nous venons de décrire et auxquels on ajoute des bras revêtant le plus souvent la forme de têtes de béliers, d'aigles, de léopards, etc.
La chaise longue appelée «couche à l'antique» ou «Méridienne», n'est pas très différente de celle du style Louis XVI, sauf par l'ornementation(7).  


 
Retourner au contenu | Retourner au menu