Concept général - Mouvement Vovinam Viet Vo Dao Belgique

Aller au contenu

Menu principal :

Concept général

Philosophie



Concept général du Viet Vo Dao.


Le Vovinam Viet Vo Dao est un art martial fondé essentiellement sur une philosophie dont le principe fondamental est la recherche de l’harmonie entre le « am » (négatif) et le « duong » (positif).  La voie du Vovinam Viet Vo Dao est, par conséquent, la voie de l’équilibre.

Sur le chemin de la recherche de la voie, chaque pratiquant découvrira au fur et à mesure,, parallèlement à son évolution technique, la philosophie du Viet Vo Dao.  Cette philosophie est baptisée par le Grand Maître Nguyen Loc, « la révolution humaine (du corps et de l’esprit) », dont le but est la formation de l’Homme Vrai.

Dans cette philosophie, on observe quatre lois fondamentales :

1- la loi des trois principes, (dinh ly tam nguyen) :

- Nguyen ly tien nguyen : toute chose est issue d’une source et devient, par extension, abstraite ou concrète.
- Nguyen ly vi nguyen : lorsqu’on admet la macro existences, on doit en admettre de plus petites.
- Nguyen ly quan nguyen : c’est la relation entre les deux premiers principes.

2- la loi des trois éléments créateurs, (dinh ly tam tao) :

L’existence de toute chose résulte de l’union de trois éléments :
 
- am (le négatif),
- duong (le positif),
- dao (la voie).

3- la loi de l’évolution permanente, (dinh ly thuong dich) :

Il existe une évolution permanente en toute chose.  Cette évolution peut avoir trois orientations possibles :

- celle qui va vers le progrès,
- celle qui va à la décadence,
- celle qui est instable.

A chaque instant, le pratiquant doit être conscient de sa situation parmi ces trois évolutions.

4- la loi de l’éternel recommencement, (dinh ly mien sinh) :

Rien ne se crée, rien ne se perd.  
Dans la conception du Vovinam Viet Vo Dao, on doit respecter la vie à tous les niveaux.  Respecter la vie veut dire aussi ne jamais détruire inutilement.

Vivre :     

La vie n’a de sens qu’avec un idéal ou un but.  Sans cette conviction, la vie n’a plus de signification profonde.  Celui qui erre sans but dans la vie ne peut être ni fort, ni utile réellement.
Laisser vivre les autres :

Ne pas détruire les autres pour atteindre son propre but, aider les autres.


Vivre, c’est exister pour les autres :

La vie en toute chose ne doit jamais être isolée.  L’homme ne peut pas exister sans la société.  L’homme est donc responsable vis-à-vis de la société.  
Chacun, en fonction de ses moyens, doit œuvrer dans l’intérêt général.
En revanche, l’homme doit avoir sa place dans la société.


Retourner au contenu | Retourner au menu